Fête du Citron à Menton et Carnaval de Nice (2)
Larousse dit :

Bleu clair et intense, notamment celui du ciel.
Côte d’AZUR : partie orientale du littoral français, sur la Méditerranée, de Cassis à Menton. Stations estivales et hivernales au climat très doux en hiver, chaud et ensoleillé en été.


Jour 1 : Vendredi 23 février

C’est par un temps sec, mais froid (-2°) que 47 voyageurs et Pascal,le chauffeur du car, quittent le parking Léonard de Barchon à 6h30 à destination de aujourd’hui , que nous atteignons vers 16h.

Check-in et installation à l’hôtel « AXHOTEL » du quartier PERRACHE (rive droite du Rhône).

A 17h, nous réembarquons à destination du quartier FOURVIERE (rive droite de la Saône) où après nous avoir scindés en 2 groupes, les guides locales nous emmènent à travers la vieille ville (site Patrimoine Mondial de l’Humanité de l’UNESCO).

Nous visitons la cathédrale St Jean de style gothique construit entre le 12éme et le 15-ème siècle et son étonnante horloge astronomique.

Nous parcourons quelques traboules (passages étroits privés qui font communiquer deux rues en traversant des pâtés de maisons) et nous engouffrons dans des cours privatives où la guide nous conte l’origine de ces lieux hors du commun.

La nuit tombée, nous continuons la visite guidée et commentée de LYON en car.Cette visite superficielle nous dévoile néanmoins les beautés de la cité et donne l’envie, à la plupart d’entre nous, d’y revenir.

Nous soupons au restaurant de l’hôtel et au dessert nous nous régalons d’un délicieux quartier de tarte chaude aux pommes (miam miam !)


Jour 2 : Samedi 24 février

C’est sous un ciel laiteux et un temps froid que le lendemain, nous mettons le cap sur le « Village » (VCSR), situé à 13 kms de St Tropez, à une altitude de 160 m et dont les collines qui l’entourent culminent à 416 m.Lors du voyage, nous aurons droit à la pluie et du brouillard par endroits, mais point de soleil et pas de bleu azur ! C’est mal parti !Mais l’espoir de jours meilleurs est dans nos cœurs ; nous allons vers le sud, somme toute !

Arrivée au VCSR vers 16h : accueil arrosé, il pleut !

18h30 : drink de bienvenue avec le directeur du VCSR qui nous livre la genèse du village club.

19h45 : souper : salade-bar, buffet chaud, grand choix et à volonté et… très bon.


Jour 3 : Le dimanche 25 février :

A 7h30, nous partons pour MENTON accompagnés de Valérie, la guide qui nous accompagnera durant tout notre séjour sur la soi-disant Côte d’ et d’un lunch-packet préparé par nos soins pour pique-nique

Ciel gris, fine pluie et brume nous tiendront compagnie toute la journée.

Arrivée à Menton peu avant 12h et visites individuelles :

De l’exposition grandiose de compositions faites d’oranges, de citrons et de fleurs sur le thème de « l’Orient » dans les Jardins BIOVES.

D’une très belle et intéressante exposition d’orchidées au Palais de l’Europe faisant face aux Jardins BIOVES.


Vers 13h30, on s’installe dans les tribunes assises, mais non couvertes pour assister au CORSO DES FRUITS D’OR. Il pleut et il fait froid !

Ces conditions atmosphériques exécrables vont gâcher quelque peu notre plaisir et c’est avec soulagement qu’on accueille la fin du défilé de ces immenses et splendides chars couverts de citrons et d’oranges ; sans nous attarder nous reprenons la route pour regagner nos pénates


Jour 4 : Lundi 26 février :


9h : départ sous la neige fondante pour , bourg pittoresque et un des plus anciens villages du massif des Mauves.

Nous visitons son église romane (11-ème), les ruines de son château féodal (11-ème siècle) et déambulons dans ses rues étroites et pavées en écoutant les informations que nous distille Valérie.

Nous retournons au Village Club du Soleil pour le lunch ; buffet froid et chaud à volonté ; beau choix de desserts ; tout bon !Comme dans le cochon !

Vu les mauvaises conditions atmosphériques, le temps LIBRE programmé est remplacé par une visite très instructive d’une fabrique de pipes à où le processus de fabrication de ces beaux objets nous est révélé.


Jour 5 : Mardi 27 février

Tout est blanc et il y a du verglas sur le VCSR que nous quittons à 7h55 pour nous rendre à Ste MAXIME où nous embarquons sur une navette qui nous conduit à travers le Golfe de St Tropez au lien mythique de la Côte d’Azur !À savoir :

St TROPEZ : IL tombe de la neige fondante, mais ça ne nous décourage pas et nous visitons la vieille cité. La guide nous raconte son histoire et sa renommée ; elle nous fait remarquer que des niches contenant une statuette de St TROPES, devenu le patron de la ville, ornent la façade de nombreuses demeures.

St TROPES était officier romain, qui pour s’être converti au christianisme a été décapité à Pise en 68 sur l’ordre de l’empereur Néron.Son corps déposé dans une barque avec un coq et un chien a dérivé et s’est échoué sur la rive du village et c’est ainsi que la cité a pris son nom.

Retraversée du Golfe vers St Maxime et retour au VCSR pour le lunch.

Alors que le programme de l’après-midi prévoyait la visite de la cave de Beaucas, nous apprenons que le domaine est inaccessible à cause de l’état des routes ; le plan B est alors déclenché et nous retournons à St Tropez en car pour visiter le musée de la gendarmerie et du cinéma qui a investi les bâtiments de l’emblématique gendarmerie où ont été tournés des films.

Jour 6 :

Redoux pour ce mercredi 28 février ; la neige fond sur le Reverdi et nous pataugeons dans la gadoue et toujours pas 1 cm de ciel bleu !Ça fait maintenant 5 jours que nous sommes sur la Côte d’Azur et nous avons eu tout, sauf du soleil !... Et ce sera ainsi jusqu’à la fin de notre séjour !Quelle poisse.

Mais on ne se décourage pas et on met le cap sur , la capitale mondiale de la parfumerie, où nous visitons la parfumerie GALLIMARD.Accueil chaleureux, profusion d’informations sur la fabrication des essences et régal olfactif sont au programme.

Nous reprenons ensuite la route à destination de .

Nous parcourons à pied une petite partie de la promenade des Anglais, puis Valérie nous emmène « luncher » dans un restaurant à l’ambiance festive et carnavalesque et au repas savoureux.

Il est temps après ça de nous diriger vers la place Masséna, de passer par les portiques de sécurité et de nous installer dans les tribunes pour assister au défilé des chars fleuris et à la Bataille de Fleurs dans des conditions atmosphériques oh combien meilleurs qu’à Menton.Il ne pleut pas, ouf !Et on est installé plus bas dans les gradins d’où meilleure visibilité sur le splendide cortège et les superbes prestations au sol.Mais tout a une fin ; même le temps sec a laissé la place à la neige fondante.Nous rentrons donc au Reverdi pour souper.


Jour 7 :

Voici arrivé jeudi, 1er mars, dernier jour de notre séjour sur la Côte d’AZUR !Nous partons pour BORMES-LES-MIMOSAS, village médiéval aux ruelles étroites et tortueuses, aux nombreux escaliers pavés de pierres lisses et rondes et aux passages couverts.Çà et là, des arbustes de mimosas et des bougainvilliers en fleurs égayent nos yeux.

Retour au Reverdi pour le lunch.

Après-midi, cap sur .

Valérie nous apprend que jusqu’en 1966, il n’y avait là qu’un vaste marécage qu’infestaient les moustiques mais que le Sieur François SPOERRY, architecte et promoteur, a transformé ces lieux hostiles en un ensemble provençal !

Belle réussite !

Des ponts relient les îlots entre eux et les canaux bordés de quais lui confèrent un air vénitien. Valérie nous fait remarquer que si Port Grimaud 1 est ouvert au public, Port Grimaud 2et 3 ne sont accessibles qu’aux résidents.

Sur le chemin du retour, nous faisons halte à , où après une petite visite guidée par Valérie et quelques informations historiques qu’elle nous transmet au pied de la Tour Carrée, nous déambulons individuellement.Nous faisons nos adieux à Valérie et la remercions pour son dévouement !Souper et dernière nuitée au Village du Soleil du Reverdi.


Jour 8 : Vendredi 2 mars

Nous quittons le SUD, sa pluie, sa neige, sa grisaille, son froid… en direction du Nord et de la Bourgogne et arrivons vers 16h30 à l’hôtel Mercure de Beaune.Nous avons juste le temps de prendre possession de nos chambres et comme de jeunes guerriers, nous partons à l’assaut de la ville en compagnie de Véronique, la guide locale.

L’histoire des Hospices de Beaune nous est contée ; nous visitons les extérieurs et parcourons ses jardins d’où nous admirons sa flamboyante toiture de tuiles vernissées, puis nos pas nous mènent vers le beffroi ou Véronique nous rappelle les liens qui unissaient la région à nos Flandres.Nous contournons ensuite la Collégiale Notre-Dame (romane) pour en admirer son superbe chevet.

Souper à l’hôtel Mercure et dernière nuitée de notre voyage.


Jour 9 : Samedi 3 mars

9 heures : Cap sur le Grand Nord !Enfin on aperçoit de-ci de-là des coins de ciel bleu et un rayon de soleil filtre de temps en temps à travers les nuages.

A 12h15 nous faisons halte à Nancy et tout en parcourant sa superbe Place Stanislas nous nous rendons au restaurant le « Michel Ange » ; dorures et plafonds peints aux thèmes de la Genèse.

Nous arrivons à Barchon plus tôt que prévu n’ayant rencontré aucun obstacle.Pascal, notre aimable chauffeur nous annonce que nous avons parcouru 3200 kms.


Conclusion :


Voyage très bien organisé et programme respecté. Merci donc à Jean, à Josette et à Claudine Honnay pour ce riche et intéressant itinéraire et à Pascal pour nous avoir ramené sains et saufs. D’un petit sondage effectué auprès de quelques participants, il apparaît néanmoins que le Village Club du Soleil Reverdi, très bel établissement aux chambres spacieuses et aux repas succulents et variés, n’était pas très adapté pour certaines personnes à mobilité difficile ; il y avait pour certain trop d’escaliers !


Aloïze
Retour
Catégories
Années
© 2019 ARC Soumagne - Nous écrire