La Norvège du 22 au 29 juillet 2014

Par | Publié le |

Nous sommes 45 à nous envoler le 22 juillet pour le pays des fjords. Arrivés en fin d'après-midi à l'aéroport de Gardemoen (Oslo), nous sommes accueillis, très chaleureusement, par notre guide Léa.

Une cinquantaine de kilomètres nous sépare de l'aéroport et de notre hôtel Scandic Edderkoppen en centre ville d'Oslo. Juste le temps de monter les valises dans les chambres et nous sommes attendus pour le verre de bienvenue avant de passer à table Beaucoup d'entre nous, sous les conseils de Léa, iront se promener dans les parcs du centre ville, monteront jusqu'au palais royal, faire le tour de son parc, certains pousseront même jusqu'au port .

Mercredi 23

Nous faisons la connaissance de notre chauffeur Trigver qui nous accompagnera durant tout notre séjour.

Direction Lillehammer en longeant le lac Mjosa, un des plus grand lac de Norvège à 100 km au nord d'Oslo. Un petit arrêt à la patinoire de Hamar (site des J.O. de 1994) et nous poursuivons notre route jusqu'aux tremplins de saut à ski de Lillehammer. Le haut du tremplin est à 450 m et nous avons descendu les 900 marches qui nous amènent dans la zone de réception du sauteur à 370 m. Les mollets en garderont la trace pendant quelques jours ! . Vu d'en bas, très impressionnant Après avoir pris un excellent repas dans un restaurant au pied des tremplins, nous avons un petit temps libre dans le centre ville; puis, nous repartons vers notre hôtel Guriset dans la montagne de Golsfjellet, perdu au bout du monde mais avec une vue magnifique sur le Tisleifjord.

Jeudi 24

Départ pour la région du Sognefjord. Notre premier arrêt sera pour l'église en bois debout de Borgund (1130). Pour la construction de leur bateaux et de leur maisons, les vikings avaient développé une technique et une tradition combinant la création artistique et le travail du bois. Le portail est en bois sculptés d'entrelacs, les toits recouverts de petites tuiles en bois et des têtes de dragon montent vers le ciel. Au port de Flam, nous embarquons pour une croisière sur le Noeroysfjord avec un groupe de Hollandais. Le dîner nous est servi à bord et lorsque nous voulons gagner les ponts supérieurs pour profiter du paysage, les "bataves" en ont pris possession et il faudra jouer un peu des coudes pour essayer de se faire une petite place au soleil et même pas pour tous. Ce bras du Sognefjord est inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco. Il est le plus long d'Europe et s'enfonce dans les terres sur 204 km. Dépaysement garanti : rives abruptes, falaises, cascades, petites maisons nichées dans la montagne nous laisseront un souvenir impérissable. 2 h 30 de navigation jusqu'au petit port de Gudvanger.

Nous prenons la direction de Bergen et nous arrêtons à la Tvindefossen, magnifique chute d'eau appelée aussi "cascade de jouvence". Certains rempliront leur bouteille mais personne ne dira en avoir connu les bienfaits. Nous logerons 2 nuits au Scandic Bergen, grand hôtel moderne situé à 15 minutes du centre ville.

Vendredi 25

Diane, notre guide pour l'avant-midi nous fait découvrir un joli quartier où les maisons sont construites en bois. Il paraît qu'à Bergen, il pleut 300 jours par an; nous sortons les KW pour quelques instants, le soleil est déjà de retour.

Nous continuons notre découverte de la ville, par le quartier Hanséatique situé le long du port, classé au patrimoine mondial de l'Unesco. En 1360, une confrérie de marchands allemands, la Hansas, y implanta un comptoir leur permettant de contrôler l'importation et l'exportation des marchandises et ce durant 400 ans. C'est un des quartiers les plus typiques de la ville avec ses maisons en bois au façades très colorées.

L'après-midi libre permet à chacun de découvrir cette jolie petite ville à son rythme. Nous avons beaucoup de chance, des dizaines de voiliers sont amarrés dans le port pour une course de voiliers et de bâtiments historiques et beaucoup d'entre nous en profiteront pour monter à bord.

Pour d'autres, montée au funiculaire ou flânerie sur le port ou sur la Torggallmenningen (grand rue commerçante) dans une ambiance très festive et où les enfants sont vraiment les rois.

Après le souper, quelques uns iront même découvrir Bergen by nigtht.

Samedi 26

Départ pour une croisière sur le fjord de Hardanger, départ un peu perturbé : une valise s'est fait la malle dans un autocar de Japonais. Léa met tout en oeuvre pour récupérer la "fugueuse" que l'on ira rechercher dans l'après-midi à la gare de Vos où elle a été déposée.

Un arrêt à la Steindalsfossen; un petit chemin permet de passer sous cette cascade haute de 50 mètres. Nous repartons vers Steinsto pour une croisière sur le fjord Hardanger. Le repas est pris dans la ferme fruitière tenue depuis 8 générations par la famille. La route à travers le plateau de Hardanger nous offre des paysages extraordinaires : vastes étendues de landes recouvertes de mousse et de lichen parsemés de petits lacs. C'est le paradis des rennes, nous dit notre guide, mais pas un seul ne viendra combler notre curiosité.

Le ciel est bien noir à l'horizon, une bonne averse mais nous passerons entre les gouttes pour admirer la Voringsfossen : chute d'eau de 183 m de haut dont 145 m dans le vide. Nous suivons les conseil de Léa qui nous demande de suivre le chemin et ne pas nous rendre au bord de la falaise. Elle tient à nous ramener tous à Oslo.

Dimanche 27

Nous repartons vers l'Est, direction Oslo. Notre repas au restaurant de la Glasserie de Hadeland nous fera découvrir un plat typiquement norvégien : des boulettes de viande avec une purée de petits pois, sauce aux airelles ; pas mal, mais cela ne vaut pas nos bons boulets à la liégeoise.

Nous bénéficions d'un grand temps libre pour visiter les nombreuses boutiques de ce parc où nous aurions même pu manger des gaufres de Liège (l'odeur était très alléchante !).

Avant de rejoindre l'hôtel, nous allons voir le tremplin d'Holmelkollen, une structure en acier qui s'élance vers le ciel à 60 m au dessus du niveau du sol. Le stade peut accueillir 30 000 spectateurs et chaque année les épreuves de saut à ski et de combiné nordique y sont organisées. On imagine les sensations que doivent ressentir les sauteurs à ski lorsqu'ils s'élancent de cette hauteur pour planer dans le vide et faire un saut de 141 m (record battu en 2011 par un sauteur autrichien).

Lundi 28

Nous retrouvons notre guide osloïte Jean-Pierre. Il nous conduit au Vigeland Park. Durant 20 ans, le sculpteur Gustave Vigeland se consacra à la réalisation de son aménagement pour accueillir ses 212 sculptures humaines, grandeur nature, en bronze et en granit. Une des sculptures la plus connue du parc est la colonne Monolith : 14 m de haut, taillée en une seule pierre où 121 corps humains s'imbriquent les uns dans les autres.

On se retrouvait à la sortie du parc mais deux absents n'avaient pas compris la consigne et attendaient à l'entrée. Petite inquiétude mais ils furent vite retrouvés.

Nous partons ensuite pour visiter le musée des bateaux vikings. 3 bateaux funéraires y sont exposés et proviennent des abords du fjord d'Oslo où ils étaient ensevelis depuis plus de 1100 ans.

Nous nous dirigeons ensuite vers le musée maritime norvégien construit autour du bateau polaire Fram, navire construit pour les expéditions polaires entre autres celle d'Amundsen qui arriva au pôle Sud avant l'expédition britannique de Scott en 1910 . Nous avons pu monter à son bord et voir dans quelles conditions des hommes ont vécu pendant ces expéditions. Une visite vraiment intéressante dans une chaleur étouffante.

Merci à Jean-Pierre qui nous a guidé toute cette avant midi avec beaucoup de bons mots tout en finesse.

Après-midi libre pour découvrir la ville d'Oslo. Suite à une menace d'attentat, on ne peut visiter le palais royal, l'hôtel de ville. Certains tenteront la forteresse mais devront renoncer, car une seule porte d'entrée était accessible mais très mal renseignée.

A 18 h 15, tout le monde est au rendez-vous pour reprendre le car et retrouver notre hôtel.

Mardi 29

Léa nous quitte avec beaucoup de regrets et d'émotion. Merci à elle pour sa gentillesse, sa disponibilité, son sourire et les nombreuses connaissances dans le domaine social, économique et culturel qu'elle nous a distillées tout au long des trajets en car. C'était vraiment une guide extra ! Elle nous confie à Josyane qui nous prendra très chaleureusement en charge pour la fin de notre séjour.

Jean nous a réservé une surprise ... une croisière dans le fjord d'Oslo à bord d'un ancien voilier, le Jomfruel. Nous terminons par l'Opéra national; sa particularité est son toit en pente tout en marbre blanc de Carrare sur lequel les visiteurs peuvent se promener et admirer le fjord. Il a été conçu comme un iceberg, sa partie visible est de 32 m pour 64 m de profondeur émergée. Il est la fierté de la capitale mais il faut dire qu'il a coûté la bagatelle de 580 millions d'euros !!

Notre dernier repas au "cochon joyeux" où l'on nous sert une spécialité norvégienne : une soupe de légumes et de viande fumée. Nous repartons pour l'aéroport. Josyane nous accompagnera jusqu'à l'enregistrement et nous fera ses adieux très touchants.

Nous nous envolerons avec 1h 30 de retard mais nos valises remplies d'images d'un beau pays "né d'un flirt entre la terre et l'eau".

Arrivés à Barchon, nous nous quittons très rapidement car la Belgique nous a réservé sa "drache" nationale.

TAKK à Jean et à Josette pour l'organisation de ce beau voyage.

TAKK, TAKK à nos guides qui nous ont fait découvrir la Norvège sous une canicule que les norvégiens n'avaient plus connu depuis 1904.

©2021 ARC Soumagne - Nous écrire